Rechercher
Filters
Close

wurmCHECK

Traitement vermifuge, oui ou non?
Référence: 7510
CHF 52.00

Seul un diagnostic posé avec certitude peut aider – pour le bien et la protection de l’animal

Chez les hommes et les animaux en bonne santé, le système immunitaire dispose de suffisamment de mécanismes de défense pour lutter contre les parasites et autres micro-organismes les plus variés.

A ce titre, une flore intestinale saine et intacte est sans aucun doute la meilleure des protections contre les parasites. Si tel n’était pas le cas, tous les animaux vivant à l’état sauvage auraient depuis longtemps disparu. Il ne fait aucun doute que les vers peuvent rendre malades les hommes et les animaux. Rien d’étonnant, dès lors, à ce que l’on essaie de

s’en protéger et de prévenir leur apparition. Les traitements vermifuges ne permettent cependant

pas de prévenir les infestations de vers, ils visent à éliminer les vers et larves présents dans les intestins.

Il convient donc de bien réfléchir avant d’opter pour des traitements vermifuges prophylactiques sans diagnostic. De nos jours, de tels traitements sont pourtant conseillés à des intervalles de 3 mois, parfois même plus souvent. Il est nécessaire

de réaliser un traitement thérapeu-tique lorsqu’une infestation de vers est effectivement diagnostiquée chez le chien.

En tout état de cause, il est primordial de bien identifier les parasites avant d’opter pour

un traitement approprié. Il est ainsi recommandé, avant tout traitement vermifuge, de faire examiner un échantillon de matière fécale en laboratoire. Si ce dernier met en évidence une infestation de parasites, celle-ci doit être immédiatement traitée par le ou la vétérinaire. Si le test s’avère négatif, on peut alors, en toute quiétude, renoncer à l’emploi d’antiparasitaires – pour le bien de l’animal.

Vous pouvez compter sur notre aide pour établir un diagnostic. Une fois les flacons/tubes reçus, vous pouvez procéder aux prélèvements et envoyer ensuite les échantillons à notre laboratoire pour qu’ils soient analysés. Vous recevrez ensuite le résultat de l’examen rapidement, par courrier électronique; votre vétérinaire, si vous le souhaitez, en obtiendra également une copie.

Description du produit

wurmCHECK permet d’analyser l’intégralité des excréments par le biais d’un test ADN spécial décelant la présence de vers. Les oeufs de vers n’étant pas évacués chaque jour dans les déjections, il est nécessaire d’effectuer un prélèvement pendant trois jours consécutifs afin d’améliorer la sensibilité et les résultats de l’analyse ADN. Le test permet de déceler aussi bien les «helminthes» que les «protozoaires » présents dans les excréments.

Validé conformément à la norme ISO 16140, le test wurmCHECK est effectué à Olten dans le laboratoire certifié ISO de la société microsTECH SA, selon un procédé standard interne rigoureux (SOP).

wurmCHECK permet de dépister les parasites suivants:

Chez les chiens, 9 parasites:

  • Toxocara canis

  • Ancylostoma caninum

  • Trichuris vulpis

  • Echinococcus granulosus

  • Echinococcus multilocularis

  • Dipylidium caninum

  • Angio strongylus vasorum

  • Giardia spp. (G. canis; G intestinalis)

  • Cytoisospora spp. (C. canis; C.ohiosensis; C.burrowsi; C.neorivolta)

Chez les chats, 8 parasites:

  • Toxocara cati

  • Ancylostoma tubaeformae

  • Trichuris vulpis

  • Echinococcus multilocularis

  • Taenia taeniaeformis

  • Aelurostrongylus abstrusus

  • Opisthorchis felineus

  • Giardia intestinalis

 

 

 

Seul un diagnostic posé avec certitude peut aider – pour le bien et la protection de l’animal

Chez les hommes et les animaux en bonne santé, le système immunitaire dispose de suffisamment de mécanismes de défense pour lutter contre les parasites et autres micro-organismes les plus variés.

A ce titre, une flore intestinale saine et intacte est sans aucun doute la meilleure des protections contre les parasites. Si tel n’était pas le cas, tous les animaux vivant à l’état sauvage auraient depuis longtemps disparu. Il ne fait aucun doute que les vers peuvent rendre malades les hommes et les animaux. Rien d’étonnant, dès lors, à ce que l’on essaie de

s’en protéger et de prévenir leur apparition. Les traitements vermifuges ne permettent cependant

pas de prévenir les infestations de vers, ils visent à éliminer les vers et larves présents dans les intestins.

Il convient donc de bien réfléchir avant d’opter pour des traitements vermifuges prophylactiques sans diagnostic. De nos jours, de tels traitements sont pourtant conseillés à des intervalles de 3 mois, parfois même plus souvent. Il est nécessaire

de réaliser un traitement thérapeu-tique lorsqu’une infestation de vers est effectivement diagnostiquée chez le chien.

En tout état de cause, il est primordial de bien identifier les parasites avant d’opter pour

un traitement approprié. Il est ainsi recommandé, avant tout traitement vermifuge, de faire examiner un échantillon de matière fécale en laboratoire. Si ce dernier met en évidence une infestation de parasites, celle-ci doit être immédiatement traitée par le ou la vétérinaire. Si le test s’avère négatif, on peut alors, en toute quiétude, renoncer à l’emploi d’antiparasitaires – pour le bien de l’animal.

Vous pouvez compter sur notre aide pour établir un diagnostic. Une fois les flacons/tubes reçus, vous pouvez procéder aux prélèvements et envoyer ensuite les échantillons à notre laboratoire pour qu’ils soient analysés. Vous recevrez ensuite le résultat de l’examen rapidement, par courrier électronique; votre vétérinaire, si vous le souhaitez, en obtiendra également une copie.

Description du produit

wurmCHECK permet d’analyser l’intégralité des excréments par le biais d’un test ADN spécial décelant la présence de vers. Les oeufs de vers n’étant pas évacués chaque jour dans les déjections, il est nécessaire d’effectuer un prélèvement pendant trois jours consécutifs afin d’améliorer la sensibilité et les résultats de l’analyse ADN. Le test permet de déceler aussi bien les «helminthes» que les «protozoaires » présents dans les excréments.

Validé conformément à la norme ISO 16140, le test wurmCHECK est effectué à Olten dans le laboratoire certifié ISO de la société microsTECH SA, selon un procédé standard interne rigoureux (SOP).

wurmCHECK permet de dépister les parasites suivants:

Chez les chiens, 9 parasites:

  • Toxocara canis

  • Ancylostoma caninum

  • Trichuris vulpis

  • Echinococcus granulosus

  • Echinococcus multilocularis

  • Dipylidium caninum

  • Angio strongylus vasorum

  • Giardia spp. (G. canis; G intestinalis)

  • Cytoisospora spp. (C. canis; C.ohiosensis; C.burrowsi; C.neorivolta)

Chez les chats, 8 parasites:

  • Toxocara cati

  • Ancylostoma tubaeformae

  • Trichuris vulpis

  • Echinococcus multilocularis

  • Taenia taeniaeformis

  • Aelurostrongylus abstrusus

  • Opisthorchis felineus

  • Giardia intestinalis